Aujourd’hui, j’ai le plaisir d’accueillir Julie !

Julie est l’auteure du blog “Décalés, et alors ?” : elle donne ses trucs et astuces à toutes les personnes qui travaillent.. en décalé ! Infirmières, réceptionniste dans un hôtel, employé de restauration, femme de ménage… Travailler avec des horaires autres que “le classique” 9h-17h n’est pas sans conséquence sur notre corps, notre fatigue.. et notre alimentation.

Ayant été elle même pendant longtemps une “travailleuse décalée”, Julie s’est désormais reconvertie en coach bien être, pour aider toutes les personnes travaillant en horaires décalés à améliorer leur qualité de vie ! Sport, gestion de la fatigue, organisation, tels sont les thèmes que vous retrouverez sur son blog.

Sa “positive attitude” et la qualité de ses articles m’ont tout de suite convaincue lorsqu’elle m’a proposé de parler de mon thème de prédilection : les repas !

En effet, comment avoir une alimentation équilibrée quand on travaille de nuit ?

Julie vous répond en partie ci-dessous, et illustre son propos avec une vidéo.

Bonne lecture !

*****

3h du matin, en plein milieu de votre nuit de travail. La fatigue commence à pointer le bout de son nez et avec elle l’envie de grignoter et peut-être même de manger un «deuxième dîner» …peut-être que ça vous rappelle quelque chose ?

Face à cette situation, il est très difficile de savoir que faire ? Manger cette belle barre chocolatée et tant pis pour la ligne ou bien ne rien manger mais prendre le risque de ne plus avoir assez d’énergie pour finir votre nuit ?

Lorsque l’on travaille de nuit l’alimentation peut vite devenir un vrai casse-tête, avec une conséquence particulièrement désagréable : la prise de poids.

C’est ce que confirme une meta-analyse menée en mars 2017, qui a rassemblé 28 études examinant la relation entre travail de nuit et obésité. Le constat est sans appel : au total, toutes études confondues, le travail de nuit est associé à une augmentation de 23% du risque d’obésité / surpoids.

 

Pourquoi prend-on du poids lorsque l’on travaille de nuit ?

Les sources de cette prise de poids sont nombreuses et même si elles nécessitent encore des recherches scientifiques, nous pouvons déjà évoquer 3 raisons principales :

  • Nous ne sommes pas faits pour manger la nuit car nous sommes des animaux diurnes, il est donc très difficile pour le corps de digérer pendant la nuit
  • La fatigue et l’ennui pendant le travail peuvent pousser à manger et grignoter
  • Et enfin il est difficile d’établir un schéma d’alimentation réguliers face aux différentes sollicitations des travailleurs de nuit

 

Quelles solutions ?

Les travailleurs de nuit se doivent donc d’avoir une alimentation intelligente et surtout adaptée, car c’est leur premier rempart contre la prise de poids et les maladies chroniques associées.

Aujourd’hui, Internet regorge de méthodes pour mettre en place une alimentation saine, mais aucune n’est réellement adaptée aux besoins particuliers des travailleurs de nuit.

Dans cette vidéo, je vous explique en détails les 3 règles d’or que tout travailleur de nuit devrait connaître pour vous aider à améliorer votre alimentation et perdre du poids. Ainsi, vous apprendrez à :

– Organiser simplement vos repas et collations avec un plan à la fois concret et précis sur 24h
– Limiter vos troubles digestifs en limitant votre alimentation à un créneau bien précis
– Déterminer facilement quel type de nourriture est préférable suivant l’heure de la journée

 

Et vous ? Etes vous une “travailleuse décalée” ? Comment vous organisez vous pour les repas ?

2 thoughts on “Travail de nuit : 3 règles d’or pour une alimentation équilibrée

  1. Bonjour,

    Quelle bonne idée de créer un livre sur les horaires décalés.
    Je travail de nuit depuis 5 mois et j’avoue que j’ai repris 2 kilos que je suis entrain de reperdre grâce au sport mais il n’est pas évident de trouver un bon rythme donc merci pour cette aide

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *