On a tous un endroit dans la maison où l’on stocke les trucs qu’on ne sait pas où mettre : une desserte dans l’entrée, une espèce de récipient où se trouvent par exemple tous nos petits centimes qui nous encombrent, un coin dans le placard de l’entrée où s’entassent nos tickets de carte bleue, un tiroir du bureau…

Le pire, c’est que TOUS LES JOURS nous voyons ces parasites qui nous polluent notre champ visuel, mais aussi notre esprit, car TOUS LES JOURS on se dit : “Pff, faudrait que je range tous ces petits trucs..”, et on ne le fait jamais.

Et si aujourd’hui c’était LE jour ?

Moi (et oui, de temps en temps j’ai quelques failles aussi !), mon endroit fourre-tout, c’est le dessous de ma table de salon. Ça me polluait la vue depuis des lustres, ça y est je m’y suis mise, ça m’a pris 5 minutes !

En dessous de cette table, il y avait :

20150927_102509

  • Depuis quelques jours : le planning du club de danses où je me suis inscrite à la rentrée, des papiers inutiles, laissés là au cas où ils me serviraient.
  • Depuis des semaines : un marque page, des bons de reducs, un bouquin de compta, et le bouquin de Maisons du Monde.
  • Depuis des mois : la feuille avec le numéro du SAV de mon accès Internet, le circuit du voyage organisé que j’ai fait il y a des mois.
  • Depuis toujours : 2 blocs notes, un crayon et des Post-It.

 

Ranger, oui, mais méthodiquement !

En 5 minutes, j’ai donc :

  • Jeté mes papiers inutiles et rangé le circuit de mon voyage avec l’album photos de mon voyage.
  • Rangé mon bouquin de compta avec mon marque page dans un tiroir avec d’autres bouquins.
  • Mis le bouquin de Maisons du Monde aux toilettes (oui moi mes bouquins de déco sont aux toilettes !) en prenant soin de jeter celui de l’année passée !!
  • Accroché le planning de mon club de danses sur le frigo en prenant soin de le prendre en photo avec mon téléphone pour l’avoir sous la main en deux secondes.
  • Remis la feuille du SAV de mon accès Internet à sa place initiale, à savoir dans mon classeur regroupant mes papiers administratifs de première nécessité.
  • Pris que les bons de reducs qui m’intéressaient (car dans ces carnets, il y a toujours 10 bons, mais que 1 ou 2 dont on se servira) et les ai mis dans mon portefeuille pour les avoir à disposition si l’occasion se présente (en l’occurrence, ce sont des bons pour le cinéma).

Je n’ai gardé que mes deux blocs notes, mon crayon et mes post it, car ça je m’en sers régulièrement.

20150927_102842

C’est pas plus agréable quand même ? Me voilà apaisée !!

Et vous, quels sont vos endroits “fourre-tout “?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *