What ? Technique « Pomodoro » ? Mais encore ?

Petit cours pour commencer : cette technique fut fondée à la fin des années 80 par Francesco CIRILLO (vous sentez déjà la consonance italienne ?), qui a basé sa méthode sur un minuteur qui se trouvait être en forme de tomate, tomate qui se dit en italien : « Pomodoro ».

Oui, et après ?

Cette technique a pour but d’aider les personnes qui ont du mal à gérer leur temps.

Le principe : ne consacrer que 25 minutes à chaque tâche, et tant pis si celle-ci n’est pas terminée !

Pourquoi 25 minutes me direz-vous ? C’est en fait la durée moyenne durant laquelle le cerveau peut se concentrer sur une tâche.

Une fois les 25 minutes écoulées, vous faites une pause de 3 à 5 minutes. Puis vous recommencez une autre tâche !

Une fois que vous avez accompli 3-4 tâches, vous pouvez vous octroyez une plus grande pause, d’environ 15 minutes. Moment durant lequel vous pouvez lire vos mails, manger une petite gourmandise, ou pourquoi pas méditer.

Avantages

Cette méthode peut être très efficace pour les gens qui ont tendance à procrastiner (faire durer une tâche dans le temps, remettre à demain ce qui pourrait être fait aujourd’hui..). Cela fixe ainsi des limites dans un laps de temps assez court, on est ainsi plus efficace !

Utile également pour les personnes ayant tendance à se disperser. Oubliez la méthode « Je fais plusieurs tâches à la fois », évitez de vous laisser distraire : « Bon aller, j’ai plusieurs courriers à rédiger, je m’y mets ! », et 5 minutes après « Oh tiens, j’ai reçu un mail, qui m’a écrit ? », « Oh tiens, nouvelle publication sur FB, 2 minutes et je m’y remets ! ». Au final, vous n’êtes toujours pas venu à bout de votre rédaction une heure plus tard, tellement vous vous êtes laissé distraire par des éléments perturbateurs.

Faites une liste des tâches que vous avez à faire dans la journée. Vous verrez qu’à la fin, vous serez satisfait de votre travail !

Limites 

C’est parfois un peu frustrant de devoir arrêter une tâche alors que vous avez presque fini. Ne soyez donc pas trop ambitieux dans les tâches que vous vous imposez. Fixez vous un objectif réaliste. Cela vous évitera également de vous décourager.

Cette méthode n’est bien sûr pas valable dans le cadre de nos relations sociales. Vous n’allez pas dire à votre copine en plein milieu de la conversation : « Je te coupe, 25 minutes sont passées, je te laisse ! ». Bien que parfois, on aimerait bien faire ça avec certaines personnes (notre boss, belle maman…) !

A vous de tester et n’hésitez pas à me laisser vos commentaires !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *