Cela faisait un moment que je voulais consacrer un article à ma petite yaourtière. Car elle tient en effet une place importante dans ma cuisine ! Pas tant pour son volume, mais pour l’utilisation que j’en fait !

Je me la suis procurée en Février 2016, je pense que c’est l’achat le plus amorti que j’ai fait tellement je m’en sers ! En effet, depuis que je l’ai, à part peut être quand je suis en vacances, elle fonctionne TOUTES LES SEMAINES !

Deux raisons majeures m’ont poussé à cet achat :

  • Pour maîtriser la composition de mes yaourts : Comme souvent, quand on fait maison, on sait (à peu près) ce qu’on met dans nos préparations. Ce sont des produits bruts. Pas de colorants, de conservateurs,  de “E machin chose” qu’on sait pas ce que c’est, du sucre à gogo, de l’aspartame et autres substances. Faire maison est toujours plus sain que l’industriel !
  • Pour réduire mes déchets : grande consommatrice de yaourts, j’en mange 1 à 2 par jour. Vous imaginez tous les pots jetés ? Non recyclables pour une grande majorité ! Avec une yaourtière, vous avez des pots en verre, donc réutilisables à l’infini 🙂

J’ai donc voulu aujourd’hui vous partager mes 3 recettes fétiches, d’une simplicité enfantine, afin de vous montrer qu’il est facile de manger sainement, et de faire un geste pour la nature !

 

Les yaourts natures ou aromatisés

Le basique à faire avec une yaourtière ! Pour 12 pots, il vous faut :

  • Environ 1.5L de lait entier ou de lait demi écrémé
  • 1 yaourt nature qui sert de ferment, ou alors du ferment en poudre
  • 80g de sucre (cette dose est en fonction des goûts de chacun, vous pouvez ne pas en mettre du tout !)

Mélanger dans un saladier tous les ingrédients. Pour doser précisément le lait, je prends tout simplement les pots de yaourts en verre. J’en verse à peu près 11.5 pots. Oui pas 12, car vous allez rajouter le yaourt du commerce ! Cela va donc rajouter de “la matière” !

J’utilisais jusqu’à présent principalement du lait entier, actuellement je mélange lait entier et lait demi écrémé pour que ce soit moins consistant.

Laissez reposer environ 15-20min pour que la préparation soit homogène.

Versez ensuite dans les pots, et lancez le programme 1 / Yaourts pendant 10 à 12h (10h suffisent).

 

Laissez reposer ensuite au moins 4h au réfrigérateur avant de déguster.

Vous voilà avec une base, que vous pouvez faire varier à l’infini !

En ce qui me concerne, j’ai quelques arômes (bon je vous l’accorde, pour le côté naturel on repassera !) : de la vanille achetée dans le commerce, et des arômes abricots, ananas, noix de coco, et framboise achetés sur Aroma-Zone (bios).

Mais vous pouvez aussi mettre de la confiture, de la compte de pomme.. Le choix est infini !

Tuyau Zéro Déchet : Plutôt que d’utiliser un yaourt du commerce pour refaire une fournée, utilisez l’un de vos yaourts !

 

Le fromage blanc

Il vous faut les mêmes ingrédients que pour des yaourts, mais avec le jus d’un demi citron en + ! C’est la pectine contenue dans le citron qui va donner la consistance onctueuse du fromage blanc.

Par défaut, les pots de yaourts que vous prenez pour aller avec la yaourtière sont vendus avec des égouttoirs, permettant de faire les fromages blancs. Je ne l’ai trouve pas du tout pratique, et puis au moment de l’égouttage, il faut donc égoutter 12 pots… J’ai donc opté pour deux bacs à fromage blanc.

Idem que pour les yaourts : vous mélangez tous les ingrédients, et vous versez la préparation dans les bacs !

Vous positionnez l’appareil en programme 2 / fromage blanc, pendant 12h.

Une fois terminé, positionnez les égouttoirs en mode.. égouttage, pendant 15-20min.

Nettoyez les bacs, puis versez les deux préparations dans un bac. Mettez au frais pendant au moins 4h.

On se sert ensuite dans des petits ramequins que nous avons.

A manger tel quel, ou avec du miel, saupoudré de cannelle, ou avec de la confiture de framboise (mon péché mignon !) : exquis !

 

Les crèmes au chocolat

Moi qui suis une tablette de chocolat ambulante, ce dessert est tout simplement fait pour moi !

Voici ce dont vous avez besoin pour 6 pots :

  • 1L de lait entier
  • 90g de chocolat
  • 20cl de crème fraîche
  • 1 oeuf
  • 1 jaune d’oeuf
  • 35g de sucre

Faites fondre le chocolat au bain marie, puis versez y un peu de crème fraîche. Mélangez.

En parallèle dans un autre saladier, mélanger l’oeuf, le jaune et le sucre.

Versez y le chocolat fondu. Mélangez, puis rajoutez petit à petit le reste de crème fraîche, puis le lait. Versez dans les pots en verre.

Mettez de l’eau dans le fond de la yaourtière. Insérez les yaourts. Pensez à mettre des couvercles sur les emplacements non utilisés (valable aussi pour des yaourts classiques).

Lancez le programme 3 / Desserts lactés, pour 25min.

Attention à la fin de la cuisson à la vapeur d’eau quand vous allez soulever le couvercle, c’est très chaud ! Veillez à prendre des maniques pour attraper le socle blanc portant les yaourts.

Alors, elles ont pas l’air appétissantes mes petites crèmes ? 🙂

 

Vous mangez des yaourts du commerce ? Voyons voir ce qu’il en est !

 

Les yaourts du commerce

Je vous fais part ci-dessous d’une crème dessert au chocolat que j’avais l’habitude de manger avant de les faire maison, et d’une mousse Taillefine au fruits. Qu’est ce que j’ai pu en manger de ces mousses !

    

Je me suis amusée à les scanner avec Yuka, l’application qui vous aide à mieux manger ! Je vous en parle dans mon article ici.

Voici les résultats pour la crème dessert :

Les crèmes sont qualifiées de “médiocre”, mais j’ai envie de dire que c’est un peu le cas pour tous les desserts un peu gourmands !

Ce qui attire davantage mon attention, ce sont les graisses saturées présentes, mais surtout les additifs. Cela reste en orange, ils sont juste “à éviter” mais bon quand même.

Voici le résultat pour les mousses Taillefine, encore + édifiants !

La note est également “médiocre”, mais reste cependant correcte car le produit a pas mal de “points verts”. Mais quand même : 11 additifs présents !!! 7 sont sans risque, 2 sont avec un risque limité, et 2 sont à éviter !

Ces deux résultats me confortent dans le fait de réaliser mes desserts maison ! Car au moins, quand vous faites vous mêmes, vous n’avez pas tous ces additifs et ces trucs au nom bizarre que vous ne comprenez pas.

Pour la mousse sur lit de fruits, vous pouvez tout à fait la remplacer par du fromage blanc avec de la confiture par exemple !

 

Ceci étant, peut être me direz vous que vous n’avez pas de yaourtière, et que cela ne vous gène pas de manger des yaourts du commerce. Pour autant, vous espérez quand même manger de “bons” yaourts et espérez faire un choix pas trop mauvais !

Je me suis procuré un livre intitulé “Le bon choix au supermarché“.

Ce livre est une véritable mine d’informations sur les produits vendus dans le commerce : charcuterie, gâteaux, plats préparés… L’ouvrage vous fait part en un coup d’oeil de quel produit choisir plutôt qu’un autre.

Je vous fais donc part de la partie relative aux desserts :

Ainsi que de la partie relative aux yaourts aux fruits :

 

Pour les yaourts aux fruits, si vous en achetez dans le commerce, je vous conseille de manière générale de prendre des yaourts natures basiques, et de rajouter vous mêmes des “topping” : confiture, miel, sirop d’érable… Plus les ingrédients sont bruts, mieux c’est !

 

Conclusion

Vous me direz peut être que faire ses yaourts maison, c’est une organisation à avoir, que si on a envie d’un yaourt tout de suite et qu’on en n’a pas sous la main, il faut au moins attendre 10h, que c’est encore un truc en + à préparer etc.

Il suffit tout simplement de l’intégrer dans votre routine ! Pour ma part, je sais que le WE, je fais au moins des yaourts et du fromage blanc. Je n’ai pas vraiment de moment précis (parfois je lance le matin pour que ce soit prêt le soir, ou parfois le soir pour que ce soit prêt le lendemain), mais je sais que c’est dans ma “To do list” du WE.

Et puis quel plaisir de les manger la semaine ! Il m’arrive de remanger des yaourts du commerce (en particulier ceux aux fruits ou aromatisés) : que je trouve ça sucré ! Là au moins vous mettez la dose de sucre qui vous convient.

De plus, il existe désormais des “yaourtières express” ! Je n’ai jamais testé et n’ai pas d’écho sur ces dernières, mais il est possible de faire des yaourts avec un temps réduit par rapport à une yaourtière traditionnelle.

Et si ça ne vous tente toujours pas de faire vos yaourts maison, vous avez maintenant toutes les clés en mains pour choisir les bons yaourts du commerce !

 

10 thoughts on “Yaourts : 3 recettes avec ma yaourtière + Conseils pour bien choisir ceux du commerce

  1. Pour le fromage blanc, c’est encore meilleur avec le lait non pasteurisé du rayon frais. On a l’impression de manger de la crème !

  2. Bonsoir Christelle,

    je te remercie pour ce partage. Honnêtement je fais mes yaourts depuis quelques années, j’avais récupéré la yaourtière de famille qui était une CIDAL ( très vintage ) qui fonctionne encore . Depuis 7a j’avais acheté une SÉVERIN en 7 pots qui fonctionne aussi et en décembre dernier je me suis offert pour noel la MULTIDÉLICE 12 pots qui est vraiment simple d’utilisation. Mais j’ai un soucis je n’arrive pas à faire mes fromages blanc individuel je pense avoir ma réponse je ne mets pas un citron je mets du pulco car je n’achète pas de citron. Je vais réessayer avec un vrai citron pour voir si c’est cela.

    Je consomme énormément de yaourts nature, bifidus, chèvre, brebis et fromage blanc. Donc il a fallut faire un choix remplir la poubelle d’emballage ou de faire moi-même. Et le fait maison est la meilleur solution que j’ai trouvé.

    J’utilise du lait bio 1/2 écrémé ou entier pour les yaourts nature et fromage blanc, sinon du chèvre ou brebis

    1. Merci pour ton témoignage Frédérique 🙂

      Oui il est vrai que la Multidélices est vraiment simple d’utilisation !

      Pour le citron, en effet essaye peut être avec un vrai citron. Moi non plus je n’en achète jamais à part pour faire cette recette. Une moitié de citron suffit. Je conserve l’autre moitié dans une boîte hermétique, elle me sert pour mes fromages blancs de la semaine d’après, ça se garde bien. Après, comme je disais, je trouve que les égouttoirs individuels ne sont pas du tout pratiques et ne rendent pas un super résultat, donc cela vient peut être de là aussi !

      J’imagine que tu as dû voir une belle différence dans ta poubelle 🙂

      Belle soirée !

  3. Tout ça m’a l’air bien appétissant, (les crèmes au chocolat, miammm!). Pour ma part, je fais mes yaourts maison, sans yaourtière, et depuis de loooongues années. Un bête four suffit. Le secret est de tiédir le lait avant de le mélanger au yaourt, et d’enfourner, 4 à 5 heures, à four à peine tiède, th°1, ou même juste avec la lumière allumée (mais le mien n’a plus de lampe depuis longtemps). Le petit truc en plus c’est que je rajoute de la crème fraiche au moment du mélange, ça donne de l’onctuosité et un goût incomparable. J’en fais une quinzaine d’un coup (un litre et demi de lait, 1 yaourt, 20 cl de crème fraiche liquide) et hop!
    J’ai remarqué avec amusement que les yaourts du commerce faisaient aussi ce retour “à l’ancienne” avec des pub pour le “yaourt authentique”, avec des emballages styles pot en carton comme autrefois.

    1. En effet j’ai déjà lu que l’on pouvait faire ses yaourts au four, à température basse ! Merci pour ce témoignage 🙂

      Je n’ai pas prêté attention à cette mention “à l’ancienne” dont vous parlez pour les yaourts du commerce, je regarderai ça de plus près !

  4. Et j’adore votre blog et surtout les recettes et vos astuces c’est vraiment super je vais me remettre à refaire des yaourts merci encore pour les conseils et les superbes recettes ‍♀️

  5. Très bel article , merci .Par contre pour les yaourts à la Multidélice, tu mets 10/12h , cela me semble énorme, j’ai toujours mis 8 h ( au lait entier) et jamais raté mes yaourts …. L”application Yuka est très ludique et nous apprend plein de choses concernant notre alimentation ,je la conseille fortement et si cela permettait de ne plus laisser les produits industriels nous empoisonner avec leurs conservateurs et leurs additifs … Voilà

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *