Cette semaine dans mon frigo, j’avais plein de “restes” qui traînaient, certains depuis un moment.

N’aimant pas jeter, j’ai donc chercher un moyen de cuisiner le tout. Pour autant, je n’avais pas non plus envie de passer ma vie en cuisine.

J’ai aussi un congélateur qui est bien plein ! J’essaie pourtant de le vider, mais aussitôt vidé, aussitôt rempli ! Je garde souvent des plats en avance, “au cas où”, pour les WE où j’ai la flemme de cuisiner. Sauf que chaque WE j’essaie de me motiver, préférant garder mes petits plats sous le coude pour un WE où je n’ai VRAIMENT pas envie, où durant lequel j’ai d’autres priorités. Mais au final, ces WE n’arrivent pas souvent.

Alors entre mon frigo, mon congél’ et mes placards, autant vous dire que si pour une raison quelconque on doit rester cloîtrer chez nous, on survivra !

Je vous explique donc dans les lignes qui suivent :

  • 3 étapes à suivre pour cuisiner vos restes, en passant un minimum de temps derrière les fourneaux.
  • Quels sont les restes que j’ai cuisinés (cela pourra vous donner des idées recettes !) : que ce soit ceux de mon frigo, ou mes plats du congélateur.
  • Comment je me suis organisée pour optimiser mon temps passé en cuisine

 

Les restes

La première des étapes est de faire l’inventaire de ce que vous avez dans le frigo. Sortez les ingrédients, et faites un état sur votre plan de travail.

Voilà ce qui me restait au frigo, et dont je ne savais que faire :

  • 1 demi chorizo
  • Les 3/4 d’une bûche de chèvre
  • 10-15 cl de lait de coco
  • Des pommes de terre (bon là me direz vous, on trouve toujours quelque chose !)

Cuisiner les restes en 3 étapes, en passant un minimum de temps en cuisine

1 – Prenez l’un des ingrédients qu’il vous reste, et choisissez “une recette fétiche”, un plat que vous adorez manger avec cet ingrédient. Si vous n’avez pas d’envie particulière, tapez simplement l’ingrédient dans un moteur de recherche.

Dans mon cas : c’était le chèvre : j’avais envie d’une quiche chèvre et épinards ! Je trouve que l’assemblage des deux est un régal !

2 – A partir du 1er plat choisi, trouvez des ingrédients communs avec une autre recette, idéalement utilisant un autre de vos restes.

=> Vous gagnerez du temps en cuisinant : cuisiner un même ingrédient pour différents plats est plus rapide que de cuisiner différents ingrédients indépendamment.

=> Vous gagnerez du temps en faisant vos courses : au lieu de prendre beaucoup d’ingrédients en petite quantité, vous n’avez que quelques ingrédients différents à prendre en grande quantité. Vous y gagnez donc en déplacement, pesée des articles etc.

Dans mon cas : Ma quiche chèvre et épinards nécessitait donc.. des épinards 🙂

J’ai donc tapé “épinards et lait de coco”. Je suis alors tombées sur une recette de curry de patates douce, épinards et lait de coco.

Je me suis dit “Ah oui, de la patate douce, cela fait longtemps que j’en ai pas mangé !”, j’ai donc essayé de trouver une recette associant patate douce ET chorizo, dans le but de limiter la préparation de différents ingrédients. J’ai alors trouvé cette recette de patate douce farcie à la fêta et au chorizo.

Il ne manquait plus qu’une petite salade : cette dernière a servi à accompagner la quiche, et les patates douces farcies !

3 – Pensez “congélateur” pour optimiser vos restes !

On a souvent dans son congélateur des ingrédients qu’on a depuis un moment, c’est l’occasion de faire de la place !

Dans mon cas : Et les pommes de terre me direz vous ? Comme je disais plus haut, il est assez facile d’avoir des idées.

J’ai regardé ce que j’avais dans mon congélateur et qui pouvait convenir :

  • De la viande hachée + du fromage raclette : j’ai acheté un brocoli, et j’ai réalisé un gratin viande hachée, pommes de terre et brocolis, gratiné avec du fromage à raclette !
  • Du cabillaud et de la ratatouille : J’avais de la ratatouille soit en grande quantité pour 1 personne, soit pour 2 personnes en petite quantité. J’ai préféré diviser la ratatouille en 2. Cela m’a donc fait un plat du soir pour mon homme et moi, et j’ai rajouté des pommes de terre revenues à la poêle pour accompagner le tout.
  • Le fromage à raclette : il m’a également servi pour la patate douce farcie : plutôt que de mettre de la feta, autant me servir de ce que j’ai déjà !

Organisation des menus de la semaine

Vous n’avez peut être pas forcément les mêmes restes que moi dans votre frigo ! Pour autant, vous avez peut être envie de réaliser les plats que je vous ai mentionnés 🙂

Je vous partage donc mon menu de la semaine, avec la manière dont je me suis organisée pour cuisiner !

 

Vendredi soir

J’ai lavé la salade et les épinards. Car quitte à sortir l’essoreuse à salade et la laver, autant l’optimiser ! J’ai conservé le tout dans des récipients fermés, et dans un saladier.

Je vous laisse apprécier la quantité d’épinards que j’avais dans mon frigo ! Quand on voit à quel point cela réduit au moment de la cuisson, on a du mal à croire que cela prenne tant de place ! De mémoire je devais avoir 1kg environ.

Samedi 

1) J’ai cuit les pommes de terre et le brocoli à la vapeur avec mon Cookeo.

2) J’ai cuit les patates douces pour les deux recettes :

=> Celle pour la patate douce farcie au chorizo

=> Celle pour le curry patates douces / épinards / lait de coco : la recette ne préconise pas de les cuire au four, mais vu que je lançais la cuisson pour les patates farcies, je me suis dit que je gagnerai en temps en précuisant celles pour le curry.

J’ai donc procédé comme sur la photo, en coupant en 2 la patate destinée à être farcie, et en coupant en morceaux celle pour le curry, le tout arrosé d’huile d’olive.

=> Celle en morceaux : j’ai laissé cuire environ 20min à 200°.

=> Celle entière : j’ai laissé environ 45min à 1h (contrairement aux 30min qu’indique la recette) afin que la chair soit bien tendre.

3) J’ai coupé le chorizo en morceaux pour n’avoir quasiment rien à faire au moment de faire mes patates douces farcies

4) J’ai sorti la viande hachée et le fromage à raclette du congélateur.

5) Une fois les patates en morceaux précuites, j’ai fait revenir le tout à la poêle, avec environ 3 poignées d’épinards frais. Ce fut assez rapide vu que les patates étaient précuites. Pour accompagner, j’ai fait deux steaks hachés.

6) Pendant qu’on mangeait le curry au lait de coco le midi, les autres patates continuaient à cuire. Je les ai ensuite vidées et mis la chair de côté après le repas, puis conservées au frais.

7) Le soir, j’ai réalisé la quiche. J’ai sorti TOUS mes épinards, et les ai fait revenir à la poêle. Quand je vous disais que qu’il ne restait presque plus rien après cuisson !

J’ai accompagné le tout d’une salade verte.

Dimanche

1) J’ai préparé le gratin viande hachée /brocoli / pomme de terre / fromage, en mode “meal prep”, ou “batch cooking”.

Tout était quasi prêt dans le frigo, dans des Tup’ ! J’ai juste coupé un oignon en +, et fait cuire la viande et l’oignon à la poêle.

J’ai ensuite tout mis dans un plat à gratin, puis mis à gratiner environ 15 min au four.

J’ai ensuite réparti le plat dans des tup pour les repas du midi de mon homme et moi dans la semaine (j’en ai mis 2 au congél’).

Lundi soir

J’ai assemblé tous les ingrédients pour faire la patate douce farcie !

Autant vous dire qu’une demi patate chacun est assez copieuse pour un repas du soir ! Nous en avons donc mangé une pour 2, accompagnée du reste de salade verte. J’ai conservé l’autre moitié pour le repas de jeudi soir.

 

Congélateur : J’ai également sorti la ratatouille et le poisson du congélateur, et les ai mis au frigo à décongeler pour le repas de mardi soir.

 

Mardi soir 

J’étais de nouveau en mode “meal prep” ! Ma ratatouille et mon poisson étaient décongelés, et il me restait les pommes de terre que j’avais cuites à la vapeur.


  • J’ai cuit le poisson 15-20min au four à 180°
  • J’ai réchauffé la ratatouille dans une casserole
  • J’ai fait revenir les pommes de terre dans une poêle.

 

Hop, c’était prêt !

 

Mercredi soir 

J’ai mangé végétarien, en terminant le curry de patates douces et épinards. Mon homme quant à lui a fini la quiche, que j’ai accompagnée d’une salade d’endives. J’achète toujours quelques endives pour dépanner : à faire en salade c’est simple et rapide !

 

Jeudi soir

Nous avons terminé la demi patate douce / chorizo / fromage, avec une salade d’endives. 🙂

 

Ma liste de courses

Au final, qu’est ce que j’ai acheté en + ?

  • 1 brocoli
  • 1 pâte feuilletée
  • 3 oeufs
  • 1 salade
  • 2 grosses patates douces
  • Des épinards frais (env. 1kg)
  • 2 steaks hachés
  • 3-4 endives

Recap de ce que j’avais déjà :

  • 1 demi chorizo
  • Les 3/4 d’une bûche de chèvre
  • 10-15 cl de lait de coco
  • Des pommes de terre (environ 500g)
  • Viande hachée (Congel’)
  • Poisson blanc (Congel’)
  • Ratatouille (Congel’)
  • Fromage raclette (Congel’)
  • Curry (Placard)

Voilà, vous avez désormais une semaine de menus pour organiser vos repas, et les 3 étapes à suivre pour cuisiner vos restes !

D’ailleurs, si vous alliez dès maintenant faire un tour dans votre frigo et repérer ce qui est là depuis un moment ?

 

 

4 thoughts on “Cuisiner les restes en 3 étapes + 1 semaine de menus !

  1. WAHOU! C’est ce qui me vient à l’esprit lorsque je lis votre article!

    C’est plein de bon sens et pourtant, ça ne m’avait jamais traversé l’esprit de faire de la sorte pour mes repas. Merci beaucoup pour toutes ces bonnes idées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *