Aujourd’hui j’ai voulu partager avec vous un article un peu différent ! On reste toujours dans la cuisine, mais on migre un peu dans la salle de bain !

Je ne sais pas vous, mais j’ai de plus en plus tendance à délaisser la cosmétique dite “conventionnelle” pour de la cosmétique bio et naturelle.

La cosmétique, c’est un peu comme les plats préparés : moins il y a d’ingrédients, mieux c’est !

Et que ce soit en cosmétique ou pour les plats industriels, il y a toujours des ingrédients qu’on ne comprend pas, qui semblent chimiques, et pour lesquels on se demande si c’est bon ou pas pour notre santé. Sans parler des fameux “perturbateurs endocriniens”, le mot qui fait un peu peur et qui semble présent partout.

J’ai déjà assisté à des ateliers pour faire soi même ses cosmétiques maison. Vraiment top ! Si vous êtes sur Montpellier, je vous invite à assister aux ateliers d’Angélique de “Mamie m’a dit“, ou encore de Marie, des “Ateliers cosmétiques de Marie“. Vous repartez avec vos produits, et vous avez les recettes pour les refaire chez vous !

Mais peut être voulez-vous des produits naturels, mais que vous n’avez pas envie  de vous casser la tête à confectionner vous mêmes vos cosmétiques ? Et bien c’est tout à fait possible, il suffit juste d’avoir ce qu’il faut.. dans votre cuisine !

En effet, on ne s’en rend pas forcément compte, mais pas mal d’ingrédients, de produits “de base” sont très bons pour notre peau. On appelle cela la “food cosmétique”.

Je trouve cela très avantageux car ce sont des produits bruts : au final vous pouvez n’utiliser qu’un ingrédient pour vous faire un masque par exemple.

Je vous ai donc fait une petite sélection des ingrédients que j’utilise depuis peu pour ma peau, et d’autres dont j’ai entendu parler :

 

Le sucre

J’utilise désormais tout simplement du sucre pour réaliser mes gommages. Je trouve que c’est LE soin par excellence que l’on peut faire soi même. Pourquoi acheter un gommage industriel ? Vous prenez un peu de sucre, un peu d’huile, et vous vous faites un gommage du visage ou du corps avec seulement deux ingrédients. Difficile de faire plus basique !

Et puis il existe beaucoup de gommages dans le commerce intitulés “gommage au sucre”, mais avec beaucoup de rajout de divers ingrédients à l’intérieur !

Les huiles végétales

Il en existe de tellement de sortes ! Huile de sésame, de jojoba, d’avocat.. A chaque type de peau correspond son huile.

Vous pouvez les utiliser pour vous hydrater : pour ma part je suis en transition entre mon huile de sésame, et mon lait pour le corps industriel (pourtant de marque) qui s’avère ne pas être si bon que ce que je pensais. Je l’ai scanné avec une appli : QuelCosmetic (un peu comme Yuka mais pour les cosmétiques !). Et bien le résultat n’était pas joyeux.

J’utilise également de l’huile de sésame pour me démaquiller les yeux. J’en mets un peu sur les doigts, puis je frotte mes yeux. Effet panda garanti ! Ensuite j’humidifie une lingette avec de l’eau, et je nettoie.

Voici un recap des huiles végétales à utiliser en fonction de votre type de peau, trouvé sur “Chic au naturel” :

  • Pour les peaux sèches: Macadamia, Sésame, Amande douce, Avocat, Argan, Rose musquée, Argousier, Bourrache, Argan … En fait, une peau sèche peut utiliser la majorité des huiles végétales sans problème. Le but étant de gagner en élasticité et de prévenir/corriger les rides.
  • Pour les peaux mixtes: Jojoba, Noisette, Pépins de raisin, Abricot, Chanvre… Le but est de réguler la zone T du visage tout en protégeant le reste.
  • Pour les peaux grasses: Jojoba, Noisette, Argousier, Pépins de raisin … Le but est de réguler la production du sébum sur l’ensemble du visage pour réduire l’aspect luisant de la peau, en optant pour des huiles végétales au toucher “sec”.
  • Pour les peaux acnéiques: Nigelle, Jojoba, Noisette … Le but est d’éviter l’excès de sébum sévère, atténuer l’inflammation, purifier et réduire l’apparition de boutons/comédons !
  • Pour les peaux “normales” (ne souffrant pas de condition particulière) : Argan, Jojoba, Onagre … Le but est de préserver la peau et de la protéger des agressions extérieures.

 

Le miel

Après mon gommage visage au sucre, je fais ensuite un masque avec du miel, mélangé à de l’aloe vera.

Vous vous en douterez, ça colle un peu sur le moment ! Donc prenez soin d’éviter les cheveux !

C’est un soin vraiment nourrissant, je le fais souvent le dimanche soir. Je me réveille ainsi le lundi matin en ayant l’impression d’avoir bonne mine ! Ou alors c’est juste psychologique lol

Le thé vert

Nombreuses sont les vertus du thé vert : riche en antioxydants, il aide à lutter contre le vieillissement de la peau. Il vous suffit d’en infuser et de récupérer dans un flacon un petit échantillon, puis de vous le vaporiser sur le visage de temps en temps ! Cela donne une impression de “tonique”.

Bien évidemment, privilégiez du thé en vrac, de préférence bio. Il est peut être parfumé, cela n’est pas gênant.

Le citron

Le jus de citron aide à refermer les pores de la peau, et à vous donner une peau de bébé !

Sur une peau propre, vous pouvez appliquer matin et soir un peu de jus de citron sur un coton, puis vous le passer sur le visage. Votre peau est ainsi embellie grâce à la vitamine C du fruit !

 

La farine de pois chiches

Oui oui, de la farine ! Riche en antioxydants (et oui elle aussi !), on appréciera ses vertus anti-âge pour l’utiliser en masque. Je n’ai pas de recette spécifique à vous donner, je pense que vous trouverez sur Internet une recette différente pour chaque “blogueuse cosmétique” !

Elle a aussi une action de nettoyage : cette dernière peut en effet être utilisée en guise de shampoing !

Diluez dans de l’eau 4 cuillères à soupe de farine avec environ 6 cuillères à soupe d’eau (c’est l’avantage avec les cosmétiques de la cuisine, c’est un peu au pif ! Contrairement aux soins qu’on fabrique soi même, qui demandent beaucoup plus de précisions). La texture doit être un peu onctueuse, comme sur cette photo :

Passez votre préparation sur vos cheveux mouillés. Massez, puis rincez !

Je n’ai pas encore testé cette version pour les cheveux, car j’utilise déjà un shampoing Zéro Déchet (acheté chez Day by Day) qui me convient plutôt bien. N’hésitez pas à me laisser un commentaire si vous avez déjà essayé !

Sachez qu’avec cette même préparation à base de farine de pois chiches, on peut aussi se nettoyer la peau. Et ça j’ai testé ! Étonnamment cela mousse un petit peu, et la texture est assez agréable !

Le vinaigre de cidre

Idéal pour l’utiliser en après shampoing, en particulier après un shampoing avec de la farine de pois chiches. En effet, cette farine ne referme pas les écailles des cheveux. Qu’est ce que ça veut dire ? Que l’eau et les soins peuvent rentrer facilement, mais que vos cheveux n’en garderont pas les bénéfices ! Il est donc nécessaire d’appliquer un après shampoing.

Diluez 50ml de vinaigre de cidre dans une petite bouteille d’eau, puis versez sur vos cheveux. Ce geste vous apportera souplesse et brillance !

L’huile de coco

J’avoue que je n’en utilise pas trop mais je me devais de vous en parler ! Masque pour le visage, masque pour les cheveux… Tous les puristes de la cosmétique naturelle ne vous en feront que des éloges, et la considère comme étant un “must” à avoir !

Je n’ai jamais osé tester en masque pour les cheveux de peur de ne pas réussir à rincer et d’avoir des cheveux gras pendant 3 jours, mais vu tous les bienfaits dont j’entends parler, il faudra que j’essaye un jour 🙂

 

Voici un petit échantillon de ce que vous pouvez trouver dans votre cuisine pour vous faire une beauté. La “food cosmétique” offre de nombreuses possibilités, qui plus est  pour un prix défiant toute concurrence. Bien entendu, il est préférable d’utiliser des produits bios.

A l’heure actuelle, j’utilise encore une crème hydratante “conventionnelle” car je n’ai pas trouvé l’hydratant idéal naturel qui me convenait.

Est ce utile de vous préciser que mon homme me regarde bizarrement depuis quelques temps ? Entre mes masques au miel, mes nettoyages à la farine de pois chiches top glamour, et toutes sortes d’huiles présentes dans la salle de bain… Il se demande où est réellement la cuisine !

Qu’en est il pour vous ? Parmi tout ce que je vous ai présenté, avez vous des gestes que vous avez déjà adoptés, ou que vous voudriez tester ?

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *