La salle de bain : voilà un endroit (un de plus !) où une femme est capable d’en accumuler des trucs ! Avec le dressing, je dirais que ce sont les deux endroits où l’homme n’a pas trop sa place, tant nous investissons les lieux telles des guerrières en quête de nouveaux territoires !

Bon j’exagère peut être un peu. Mais force est de constater que nous aimons avoir plein de produits, et comme d’habitude, les produits qu’on garde « au cas où » sont rois.

Alors un bon tri, de temps en temps, ça fait du bien. En ce qui concerne la salle de bain, je mets mon nez dedans environ une fois par an. C’est un rythme qui me convient.

Au delà du simple tri en lui même, un autre élément de motivation m’est venu :

Je suis depuis quelques mois maintenant dans ma phase « bio attitude », où j’ai décidé de manger plus sainement, et de ne plus avoir une liste de 25 ingrédients sur ce que j’achetais, dont la moitié était incompréhensible.

L’alimentation c’est une chose, mais quand on y réfléchit, les cosmétiques : c’est un peu pareil. Je vous mets au défi de comprendre tous les ingrédients qui sont inscrits sur vos produits de beauté. Personnellement, leurs étiquettes sont encore plus incompréhensibles pour moi que celles sur les produits alimentaires !

Je me suis donc mise à acheter des cosmétiques bios. Même si je ne comprends toujours pas tout, je me dis que c’est quand même mieux.

Et puis j’ai découvert Les ateliers de Marie sur Montpellier : un atelier durant lequel on apprend à fabriquer ses propres cosmétiques ! Là au moins, on sait de A à Z ce qu’il y a dedans ! Atelier que je souhaite d’ailleurs refaire, et que j’ai mis sur ma liste de Noël 🙂

Je suis repartie entre autres avec ma crème pour le visage et sa recette. J’ai donc eu envie de continuer dans cette voie, et de tester chez moi la recette réalisée durant l’atelier (mon petit pot de crème arrivant sur la fin !).

Mais qui dit fabriquer sa crème dit ingrédients pour la faire. J’ai donc passé une grosse commande sur AromaZone (quelle mine d’or ce site !). Et voilà ce que j’ai reçu :

20161106_132500

Alors c’est chouette tout ça (je vous rassure, ce n’est pas uniquement pour faire une crème !), mais je le mets où ?

La place la plus adéquate pour moi était la salle de bain. Allons y faire un petit tour d’horizon !

20161106_163505

Bon.. Et bien force est de constater que c’est un peu encombré là dedans !

C’est donc avec joie que je me suis lancée dans un grand tri (oui oui, avec joie !). Et j’en ai trouvé des trucs :

  • Des bouteilles de parfum vides
  • De la cire qui datait de.. ben de je sais pas quand
  • Des échantillons (incroyable tout ce que j’avais !)
  • De la laque
  • Deux sortes de mousse coiffante
  • Un fer à boucler dont je ne me sers plus
  • Un appareil à pédicure qui dort depuis des années
  • L’emballage de ma brosse à dents électrique : à priori, une brosse à dents, ça ne se revend pas, donc inutile de garder l’emballage !
  • Des paillettes pour le corps : deux bouteilles en plus ! Les deux m’ont été offertes !
  • Des bijoux fantaisie que je ne mets plus
  • Du maquillage qui ne m’a jamais servi
  • Et j’en passe…

Ci-dessous les 3 piles que j’avais créées (de gauche à droite): à vendre / à donner / à jeter

.20161106_173312

Et voilà ce que j’ai gardé :

20161106_172045

On y voit un peu plus clair non ?

J’ai laissé sur l’étage du haut en priorité ce dont je me sers quotidiennement :

  • Ma lotion pour me nettoyer le visage
  • Mon lait pour le corps
  • Mon déo
  • Mon parfum
  • Mes bijoux
  • Mes brosses à cheveux

Vers le fond il y a des choses dont je me sers de manière plus occasionnelle, mais je veux malgré tout que cela reste rapidement accessible : cire, réserve de mouchoirs…

A l’étage du bas, il y a en première ligne également ce dont je me sers de temps en temps : un petit sac où j’ai mes vernis à ongles, dissolvant etc, un masque pour le visage, un produit pour gommage, de l’huile de coco..

Vers le fond : ce que je n’ai pas besoin d’atteindre de manière immédiate : ma trousse de toilette quand je pars en voyage, un shampoing (en réserve), des brosses à dents…

Comme je dis souvent : faire du tri sert à faire de la place. Parfois on peu laisser la place vide pour que ce soit moins encombré, ou on peut aussi combler cet espace par de nouvelles choses qui nous tiennent à coeur. En ce qui me concerne, ce sont donc mes nouveaux cosmétiques.

Pour les ranger, il était évidemment hors de question que je les laisse en vrac tels qu’ils m’ont été envoyés !

En faisant du tri, j’ai remis la main sur une boîte dans laquelle il devait y avoir des échantillons. Je l’ai vidée, et mis mes produits dedans !

20161106_172549

La place était par la suite toute trouvée dans mon placard (en bas à droite) :

20161106_172816

Ainsi, quand je ferai mes préparations, je n’aurai plus qu’à prendre la boîte, et les quelques ingrédients à côté que je n’ai pas pu mettre dedans.

Quel apaisement une fois ce tri achevé ! Je me sentais libérée, libérée de tous ces trucs dont je ne me servais plus, et également contente de ce nouveau chemin qui m’attendait : celui des cosmétiques faits maison.

Par la suite :

  • Je suis donc allée jeter à la poubelle ma pile « A jeter »
  • Je garde en réserve ma pile « A donner » en attendant de revoir ma mère
  • J’ai de suite mis en ligne mes annonces pour vendre mon fer à boucler et mon appareil à pédicure.

C’est à vous maintenant ! Et si vous alliez jeter un oeil dans votre salle de bain ?

Quelle est votre manière pour organiser tous vos produits de beauté ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *